Quito – Pasto (Colombie)

Petite pause à Quito, à la casa de ciclistas de Christian, qui nous accueille chaleureusement le temps que les parents Devouass prennent l’avion pour nous rejoindre. L’occasion pour nous de faire le plein de bonnes choses à manger, fromage, chocolat, mais aussi le plein de matériel. Belles retrouvailles sous le soleil Équatorien, et après une journée de bricolage sur les vélos, nous voilà prêt pour les premiers kilomètres ensemble. Le temps est radieux et on profite de la piste cyclable tracée sur une ancienne voie ferrée pour quitter la ville, en pente douce et sans circulation. On met le cap vers la frontière colombienne, 250km plus au nord.

Un panneau discret nous indique la « Mitad del Mundo », le passage de l’équateur, matérialisé par de nombreux monuments et une borne indiquant la latitude 0°0’00 ». Nous voilà de retour dans l’hémisphère nord, après un peu plus d’un an de voyage à arpenter les routes en remontant les parallèles depuis la latitude 54°48’57 » Sud de départ… Encore quelques kilomètres, et on célèbre aussi les 10 000km parcourus en vélo!

Les derniers jours en Equateur sont pleins de passages difficiles et de belles rencontres, une montée terrible sur des pavés de galets, véritable déclaration de guerre aux cyclistes, une descente mémorable par une « piste » maintes fois déconseillée par les locaux mais seule alternative aux pavés, en se disant que si les motos passent les vélos passent… les motos passaient, mais des motos de motocross, dans une fine poussière ou de grosses pierres dans des pentes terribles, entre des ravines désertiques, dans des traces assez peu adaptées aux vélos, finalement. De longues journées terminées par un bel accueil chez les bomberos, les pompiers, qui ont pour tradition d’accueillir les voyageurs pour la nuit. On sent qu’on se rapproche de la frontière en croisant des cyclistes vénézuéliens, voyageant en attendant que ça s’améliore chez eux, encouragés par leur famille pour aller travailler au Pérou pour un temps, d’autres comme une caravane de nomades dans une ambiance dramatique sous l’orage menaçant, avec ce qui semblait être toutes les affaires qu’ils ont pu emporter et leur bébé dans une remorque.

Le passage de la frontière entre l’Equateur et la Colombie est le premier à nous prendre autant de temps, les files d’attentes sont longues pour obtenir les tampons des deux côtés. Quelques heures plus tard, on s’élance dans la montée en quittant le poste frontière à la découverte du sixième pays du voyage. La ville frontalière nous surprend, on découvre une Colombie très vivante, les rues pleines et très animées pour les festivités de Noël, des magasins comme en Europe, des voitures et des motos récentes, bien loin de l’image d’un pays en voie de développement que l’on avait… Tout près de la ville est construit le sanctuaire de Las Lajas, une église néogothique construite sur un pont au fond d’une gorge, c’est assez impressionnant. Le site est apparemment très fréquenté et les falaises sont couvertes de plaques votives demandant santé, prospérité, ou de la chance sur la route…

La Panaméricaine se déroule devant nous, le long de vallées magnifiquement sculptées, surplombée par de grandes cascades et nous permet d’atteindre rapidement Pasto pour une après-midi de repos bien mérité.

 

2 réflexions sur “Quito – Pasto (Colombie)

  1. Cool!merci de partager ces belles photos et ces belles chemises à carreaux !!
    Bien aimé la photo des 10 000km!
    Sympa de retrouver tes parents sur la route!!
    Bien(re) venu en hémisphère nord!
    Passez de bonnes fêtes les cyclistes!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s