Interlude motorisée : San Martin de Los Andes – San Miguel de Tucuman

Un grand saut vers le nord, fuite devant l’hiver. Les parallèles défilent facilement vus depuis le confort d’un siège de bus, la pampa se déroule indolore, le vent  et la pluie ont beau s’acharner ils ne nous atteignent pas. La facilité se paye pourtant avec son lot d’emmerdes, d’acharnement de la poisse, de la bureaucratie et de la malhonnêteté… On a hâte de retrouver la route fatigante physiquement mais bonne pour le moral.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s